ase

Actualités

Déchets, environnement et santé

"Déchets, environnement et santé" Voila 3 termes dont devrait se soucier tout citoyen.

Ces 3 termes, furent en fait, le thème d'une table ronde organisée par l'ASE (association santé et environnement) le 12 avril 2014 à l'hôtel Golden Tulip El Mechtel Tunis.

l'ASE, présidée par le Pr Habib Boujnah est une association qui s'est tracée comme objectifs entre autres, d'identifier l'impact de certains facteurs environnementaux sur la santé et de sensibliser la population à l'importance d'un environnement sain.

Cette table ronde a été marquée par la présence de plusieurs parties des domaines en question et dont les thèmes représentés nous ont permis de noter d'enrichissantes informations bont nous vous reportons le résumé qui suit:

Mme Afef Makni Siala; Coordinatrice des activités de gestion des DAS du projet FEM, ANGED a signalé que dans le cadre du programme des nations unies pour l'environnement, la Tunisie a signé une convention en 2001, la convention de Stockholm, dont l'objet principal est l'interdiction de toute production de polluants.

Rappelant que la Tunisie produit 16 mille tonnes de déchêts par an dont 7000 tonnes sont des déchets à risque et que 40% de ces déchets sont générés dans le grand Tunis.

Pr Noureddine Bouzouaia; infectiologue, Président Directeur Général de la Bio technopole de Sidi Thabet nous a parlé des dangers et risques infectieux des déchets ménagers et des déchets de soins (DAS) sur la santé. Signalant l'exemple des agents pathogènes qu'on peut rencontrer dans les eaux polluées tels que la Salmonelle ou l'E.Coli qui peuvent provoquer des gastro-entérites.

La projection d'une vidéo a permis de démontrer l'exposition aux dangers auxquels sont soumis quotidiennement les chiffoniers lors du tri et de la collecte des déchets.

Quant au Pr Najib Mrizak, médecin du travail à l'Hôpital Farhat Hached Sousse, a mentionné l'impact des matières plastiques sur l'environnement et sur la santé en précisant que les déchets de plastique en Tunisie sont estimés à 18kg/habitant et par an, et que ces derniers constituent 11% des déchets de la Tunisie.

Il a insisté sur le pouvoir cancérigène des produits de base de fabrication de plastique (oxyde d'éthylène) et sur leurs dangers et risques sur la santé du citoyen.

Pr Najib Mrizak a également rappelé, que le ministère de la santé a créé le système Eco-lef relatif a la collecte du plastic et ce pour réduire les effets du plastique sur la santé du citoyen.

Mr Hamadi Dekhil, de l'ANCSEP Tunis, a signalé que le procédé de banalisation (technique permettant le broyage et la stérilisation des déchets a risque infectieux) des déchets est de plus en plus utilisé, minimisant ainsi les impacts négatifs de l'incinération.

Pour finir prions pour que les efforts de tous, et ces multiples travaux permettent à la Tunisie d'atteindre ses objectifs d'un environnement sain et d'une meilleure santé aux Tunisiens.

B.H.S

Source: Santé tn 23 04 2014