ase

Actualités

La disparition des centres commerciaux

La fin des supermarchés.

Aujourd’hui, les américains découvrent un nouveau concept révolutionnaire… les rues piétonnes!

L’équipe de Jacques Cardoze, le correspondant le France 2 à Washington, a réalisé il y a quelques temps un petit reportage intéressant sur la disparition des mythiques malls, ces centres commerciaux géants regroupant des centaines de boutiques à la périphérie des villes dans une atmosphère climatisée.

Depuis 2008, plus aucun shopping-mall de ce type n’a été créé aux Etats-Unis, et une trentaine de centres commerciaux a déjà mis la clé sous la porte. Bien mieux, certains experts estiment que la moitié de tous les centres commerciaux présents aux Etats-Unis vont disparaître d’ici 20 ans.

En cause, l’appauvrissement des classes moyennes depuis la crise de 2008 et un changement dans les habitudes de consommation des classes sociales les plus aisées. Désormais, les Américains aisés désertent les banlieues pavillonnaires pour préférer vivre en centre-ville. Est-ce un nouveau symptôme de la crise d’un modèle basé sur l’étalement urbain?

Les Américains découvrent en effet que le shopping en plein air et sans voiture, au sein de rues piétonnes de type européen, est beaucoup plus pratique que de perdre son temps en voiture pour aller au bout du compte déambuler à pied dans un immense centre commercial de périphérie…

Dans le même temps, en France, les hypermarchés continuent de se développer. Malgré les lois limitant leur implantation, le nombre d’hypermarchés a toujours augmenté notamment par l’agrandissement de supermarchés. On en comptait 1.200 en 2001, plus de 1.400 en 2008 et environ 2.000 en 2013.

Bien sûr, un hypermarché n’est pas exactement un centre commercial, mais on trouve en général un hypermarché au sein d’un centre commercial.

En France, on ne piétonnise plus beaucoup de nouvelles rues et beaucoup de commerces de centre-ville mettent la clé sous la porte dès qu’un centre commercial de périphérie fait son apparition.

Faudra-t-il, comme aux États-Unis, un appauvrissement des classes moyennes (phénomène plus ou moins déjà en court) ou une évolution des habitudes de consommation des classes sociales élevées pour que le phénomène des centres commerciaux commence enfin à régresser? A moins que la fin progressive du pétrole mette tout le monde d’accord…

Publié le 07 Mai 2015

Source: Par Marcel Robert - carfree.fr