ase

Actualités

Les clés pour en finir avec la digestion difficile

Une digestion facile, c’est le rêve de beaucoup d’entre vous. Ballonnements, coups de barres intempestifs et autres désagréments empoisonnent notre quotidien. Pour y mettre fin, voici quelques conseils à suivre.

S’hydrater avec de l’eau minérale naturelle

Cela peut paraître évident, encore faut-il le faire ! Une consommation aux alentours de deux litres d’eau par jour par adulte est conseillée. Il faudra boire plus si vous pratiquez une activité physique, mais de toute façon, le besoin s’en fera ressentir. Bien loin est l’époque où on conseillait aux sportifs de ne pas boire d’eau ! Optez pour sa forme la plus simple : l’eau minérale. Sachez que l’eau est la seule boisson nécessaire au fonctionnement de notre organisme. Vous en trouverez également dans les jus de fruits, centrifugés si possible, ou dans le thé (vert de préférence). Évitez l’eau du robinet, qui peut contenir des pesticides et du chlore. Enfin, à l’heure du choix de la bouteille, préférez de l’eau minérale naturelle, sans excès de minéraux.

Manger léger le soir 

Le repas du soir conditionne votre digestion, qui elle-même conditionne votre sommeil, qui lui-même conditionne votre journée du lendemain. Manger donc léger au diner. Si vous chargez vos intestins et que vous allez vous coucher, les effets de la gravité sont naturellement annulés, situation propice aux putrescences et donc à une mauvaise assimilation des apports nutritionnels. 

Ajouter des fibres et des légumes dans l’alimentation 

Vibrez pour les fibres ! En effet, ceux-ci provoquent une sensation de satiété et régulent ainsi votre prise alimentaire. De quoi éviter de charger votre estomac, et vos intestins. Et surtout, une règle d’or : ajoutez des légumes verts à chaque repas. Ils favorisent le traitement de l’acidité de la viande et aident à l’assimilation de l’amidon contenu dans les féculents. Et cerise sur le gâteau, si j’ose dire, ils sont riches en eau. Un bénéfice maximum pour votre corps. 

Réduire sa consommation de produits laitiers

Tout se joue au niveau des enzymes digestives. La lactase, c’est l’enzyme qui nous permet la digestion du lactose contenu dans le lait. Jusqu’à l’âge de 3 ans environ, cette enzyme est activée dans l’organisme. Mais passé cet âge, le taux d’activité de la lactase chute drastiquement pour arriver à seulement 5% de son activité maximale à l’âge adulte. Une consommation excessive de produits laitiers issus du lait de vache occasionne logiquement des troubles digestifs. Aussi, réduire sa consommation de produits laitiers, c’est réduire ses ballonnements et autres indispositions digestives. 

Faciliter le travail de l’appareil digestif

Deux derniers points pour faciliter le travail de vos organes digestifs. D’abord : mastiquez. Vous facilitez ainsi le travail de votre estomac. D’où une moins grande débauche d’énergie lors de la digestion, et donc moins de risque de subir le fameux coup de barre d’après déjeuner. Enfin, évitez la concurrence digestive. C’est un principe qui ne bénéficie guère d’ample publicité, mais qui la mérite. Ainsi, évitez, au sein d’un même repas, d’associer viande et pâtes, riz ou pommes de terre. En effet, l’amidon contenu dans ces derniers est transformé en glucose dans un milieu alcalin, alors que la protéine est digérée dans un milieu acide.

Source: En savoir plus sur Fitnext